Pas de vélos sur le futur boulevard « urbain » Robert-Bourassa? Une honte!

Les rues locales Duke et Nazareth disparaîtront pour faire place au boulevard Robert-Bourassa. Le point blanc indique l'endroit où un cycliste de 43 ans est mort le 27 novembre dernier. La sécurité ne sera pas renforcée, mais réduite.

Les rues locales Duke et Nazareth disparaîtront pour faire place au boulevard Robert-Bourassa. Le point blanc indique l’endroit où un cycliste de 43 ans est mort le 27 novembre dernier. La sécurité ne sera pas renforcée, mais réduite.

D’ici quelques années, la Ville entend métamorphoser une portion de l’autoroute Bonaventure, qui se termine en plein centre-ville de Montréal, en « boulevard urbain ».

Et la recette concoctée est bien simple, 5 voies automobiles dans un sens et 4 dans l’autre. C’est tout.

J’aimerais bien que l’on m’explique qu’est-ce qui est « urbain » dans ce concept. Du gazon et quelques arbres sur le (très grand) terre-plein central ? Il ne s’agit qu’un d’un simulacre de verdure. Si on installait un parc au beau milieu du boulevard Décarie, iriez-vous vous prélasser à cet endroit ? Sûrement pas. Et ce ne sera pas différent au centre de l’artère Robert-Bourassa.

Aucune place pour le vélo

Si les piétons ont une place dans cet aménagement (bien que pas idéale vu le flot de circulation), les cyclistes, eux, ont été oubliés. Pourtant, nous sommes en 2014. Les promesses de réalisations de voies cyclables pullulent depuis des années. Mais ici, on refait « l’urbanise » et on oublie ce qu’il y a peut-être de plus urbain en ville, le transport à vélo.

Et le projet ne représente pas seulement une stagnation pour la place du vélo, il aggravera, réduira la sécurité des cyclistes.

À l’heure actuelle, ceux-ci empruntent les rues Duke et Nazareth à partir des bandes cyclables de la rue Wellington (qui vont jusqu’à Verdun). Duke et Nazareth ne sont pas vraiment des rues, ce sont des voies d’accès peu achalandées pour l’autoroute Bonaventure. Les cyclistes peuvent donc y circuler de façon (quasi) sécuritaire. Rappelons néanmoins qu’un homme de 43 ans y est mort il y a 3 semaines à peine. Il devait prendre l’avion le lendemain pour aller se marier…

Faites avec !

Avec ce projet, on dit désormais aux cyclistes d’aller jouer au coude-à-coude dans 5 voies d’un boulevard autoroutier fortement utilisé. On leur enlève les voies d’accès sécuritaires et on leur dit d’aller directement dans le gros de la circulation, où les véhicules circuleront (fort) probablement à grande vitesse.

Je me répète, mais il serait grand temps qu’on cesse de développer en fonction du tout-à-l’auto. Cette ère est révolue.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s