À la plage, comme dans les années 50…

La World Wildlife Federation a révélé dans une étude, le 17 août dernier, que la berge la plus propre au Québec est celle du parc de l'Honorable-George-O'Reilly situé le long du fleuve Saint-Laurent à Verdun (Groupe CNW/VILLE DE MONTREAL - ARRONDISSEMENT DE VERDUN)

Mercredi soir, l’arrondissement de Verdun et le maire Jean-François Parenteau ont présenté aux nombreux citoyens (environ 200) qui s’étaient déplacés, leur projet de plage sur les berges du fleuve Saint-Laurent. Fait important, l’accès à celle-ci serait gratuit, contrairement à celle du Parc Jean-Drapeau.

Voilà une bonne et une mauvaise nouvelle à la fois. Ainsi, les Verdunois, qui ne font pas tous partie des classes sociales les plus favorisées, pourront aisément fréquenter cette plage, qui sera aménagée à même nos berges.

Toutefois, puisque le projet sera réalisé à même les fonds provenant des taxes verdunoises, pourquoi ne pas offrir l’accès gratuit uniquement aux détenteurs de la carte accès Verdun et exiger un tarif raisonnable pour les visiteurs du reste de l’île et autres banlieues environnantes? Après tout, les Verdunois paieront au final 4 des 5 millions (80%) du coût de la plage ainsi que les quelque 200 000 $ annuels en frais de fonctionnement.

La plage du Parc Jean-Drapeau attire 60 000 visiteurs par an.

Les jeux sont faits

Bien que le maire affirme que rien n’a été décidé et que quatre sites sont à l’étude, la plage sera, à moins d’un revirement, construite sur l’ancien dépôt à neige, situé légèrement à l’ouest du Natatorium, au sud du boulevard LaSalle, puisque la plupart des critères examinés (débit d’eau, inclinaison de la berge, distance baignable, installations sanitaires, stationnement, aspect visuel) penchent en faveur de cet endroit.

Si l’arrondissement va de l’avant avec une plage sur ce site (et on se doute que ce sera le cas) :

  • Il pourrait y avoir des vignettes estivales de stationnement pour les résidents du secteur.
  • Les visiteurs devront se garer dans les stationnements payants de l’hôpital Douglas.
  • L’arrondissement permettra l’accès aux infrastructures (toilettes, douches extérieures) du Natatorium.

La rue Wellington abandonnée ?

Un des avantages souhaité avec l’aménagement de la plage est d’attirer des visiteurs et de faire connaître et promouvoir Verdun. Tout ça en vue de construire de nouvelles unités, d’attirer de nouveaux résidents et d’engranger davantage de taxes.

Mais, qu’en est-il de tous ces restaurants et commerces qui pullulent depuis quelques années sur l’artère commerciale de notre arrondissement, la rue Wellington? Tous ces établissements de qualité qui luttent pour leur survie, profiteront-ils vraiment de ces visiteurs venus des autres arrondissements et de la banlieue ?

J’en doute. La plage sera située bien trop loin du cœur de Verdun. Est-ce que ces gens auront vraiment envie, une fois leur journée à la plage terminée, de reprendre leur voiture pour faire un détour à l’est et chercher du stationnement sur la rue Wellington ? C’est peu probable.

Quant à l’idée avancée par le maire d’une navette offerte par la Société de développement de la rue Wellington, il s’agit d’une solution tout de même coûteuse et un peu farfelue, car les automobilistes n’auront probablement que très peu envie d’embarquer dans un autobus bondé dans lequel il fait 40 degrés Celsius…

Des chars, des chars, encore des chars !

La plage attirera son lot de résidents des autres arrondissements et banlieues de l’ouest de Montréal. Il serait souhaitable que l’ensemble de ceux-ci s’y rendent en transport en commun, mais, on s’en doute, les banlieusards en provenance de LaSalle, Lachine et Dorval viendront en voiture. De 63 à 73 % des résidents de ces trois secteurs (Montréal en statistique) se déplacent en auto pour aller travailler, alors ils ne changeront certainement pas leurs habitudes pour venir en autobus à la plage de Verdun.

Résultat ? Beaucoup de circulation automobile. Donc beaucoup de pollution visuelle, sonore, d’impact sur la sécurité des piétons et des cyclistes, d’impact sur la qualité de l’air.

Ce qui me choque dans la présentation d’hier, c’est, qu’encore une fois, on n’a pas pensé un instant à favoriser le transport actif. On parle des berges du Saint-Laurent, le joyau à la fois de Verdun et de Montréal. Un hurluberlu, lors de la période de commentaires/questions, a été hué lorsqu’il a proposé qu’on construise un gros stationnement à côté de la plage. Heureusement, il n’en est pas question.

Sortir du tout-à-l’auto

Laissons de côté l’automobile un instant et revenons à ceux qui devraient, en principe, représenter au moins la moitié des visiteurs de la future plage : les Verdunois. Ces derniers habiteront tous relativement près de la plage, malgré le fait qu’elle sera située dans le quartier Ouest, plus cossu et où les gens sont mieux nantis.

Ce sont les Verdunois eux-mêmes qui pourront aider à réduire les impacts négatifs énumérés plus haut. Si ceux-ci sont encouragés à venir à vélo, à pied ou en autobus, ils le feront. L’arrondissement doit penser à des bandes cyclables nord-sud, à installer de nombreux supports à vélo, à mettre des corridors prioritaires pour les piétons, etc.

L’arrondissement doit cesser de penser en fonction du tout-à-l’auto. Surtout quand il s’agit d’un projet estival, où, pour une fois, l’argument de l’hiver, qui rend difficile la réalisation de certains projets de la sorte, n’entre pas en ligne de compte.

Une stratégie claire doit être établie afin de favoriser et d’encourager le transport actif vers le site de la future plage et, tant qu’à faire, vers la piste de danse située à proximité.

Personne n’a envie de voir 200 voitures supplémentaires circuler dans sa rue, faire du bruit, polluer et réduire la sécurité des jeunes et des personnes âgées.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s